top of page

DANIEL PONTOREAU 

du 24 mai au 29 juin 2024

 

Au 14 rue de Seine,

75006 PARIS

« Je suis venu à la sculpture par une approche directe, intuitive, manuelle des éléments : par un intérêt pour les techniques les plus diverses, l’organisation physique et spatiale des choses » - Daniel Pontoreau. 

Après son exposition personnelle en 2023 au musée de la céramique en Belgique - Keramis-, la galerie Berthet-Aittouarès présente Daniel Pontoreau avec 20 sculptures : œuvres murales et œuvres dans l’espace, réalisées entre 2002 et 2023.

 

Daniel Pontoreau est né en 1947. Il a pour filiations l’Arte Povera et la Jeune sculpture anglaise dont il est contemporain. Sculpteur, il cultive un rapport singulier et unique avec la matière : terre. Une démarche « intuitive », pour reprendre le terme de l’artiste. En effet, il extrait directement la terre de la carrière. La terre une fois cuite devient pierre. Cette idée de passage de la terre à la pierre l’intéresse. Cette manière de travailler en préparant lui-même sa matière lui permet une totale communion avec ses œuvres. De la matière violente à la maitrise du geste, du ressenti primitif à un ressenti mental, Daniel Pontoreau cultive les contrastes.

 

Ses formes, elles, sont volontairement simples. Parfois, telle une scarification sur la surface, elles reçoivent la marque d’un tracé gravé, d’un dessin délicat. Nous aurons compris que Daniel Pontoreau ne cherche pas le spectaculaire mais bien au contraire une simplicité d’effet.

Daniel Pontoreau est aussi un constructeur d’espace et chaque exposition devient une installation en elle-même. « Je ne veux pas dicter la lecture, j’invite, dit-il, à la contemplation d’un espace de rêve éveillé ». C’est ainsi qu’il propose, au spectateur une nouvelle façon d’appréhender leur cheminement.

 

En Asie, son art de la sculpture, conçu dans et par l’espace, est particulièrement apprécié, et nombreuses de ses œuvres sont présentes dans les collections publiques et musées japonais, chinois et sud-coréens. Ses interventions dans l’espace urbain et dans le paysage lui valent aussi d’être récompensé par la médaille des Arts de l’Académie de l’Architecture en 2018.

"I came to sculpture through a direct, intuitive, manual approach to the elements: through an interest in the most diverse techniques and the physical and spatial organisation of things" - Daniel Pontoreau. 

Following his solo exhibition in 2023 at the Keramis ceramics museum in Belgium, the Berthet-Aittouarès gallery is presenting Daniel Pontoreau with 20 sculptures: wall works and works in space, created between 2002 and 2023.

 

Daniel Pontoreau was born in 1947. He is a contemporary of Arte Povera and Young English Sculpture. As a sculptor, he cultivates a singular and unique relationship with the material: clay. An "intuitive" approach, to use the artist's own term. He extracts the clay directly from the quarry. Once fired, the clay becomes stone. This idea of moving from clay to stone interests him. This way of working, in which he prepares the material himself, gives him total communion with his work. From violent matter to mastery of gesture, from primitive feelings to mental ones, Daniel Pontoreau cultivates contrasts.

 

His forms are deliberately simple. Sometimes, like a scarification on the surface, they receive the mark of an engraved trace, of a delicate drawing. It is clear that Daniel Pontoreau is not looking for the spectacular, but rather for simplicity of effect.

Daniel Pontoreau is also a builder of space, and each exhibition becomes an installation in itself. I don't want to dictate how you read," he says, "I invite you to contemplate a waking dream. In this way, he offers viewers a new way of apprehending their journey.

bottom of page